Activités 2018

28 Avril: Sortie à Molompize  (manche championnat de France pêche aux leurres)

Cette sortie organisée en partenariat avec la Fédé Départementale a permis aux jeunes de se familiariser avec les milieux naturels et à la pêche à la mouche encadrés par les techniciens de la Fédé et des guides professionnels

09 Mai: Pêche à la mouche lac de Roussilhou

Sur invitation de Laurent gérant du lac, nos jeunes se sont exercés à la pêche à la mouche malheureusement sans grand succès. C’est l’apprentissage des joies et des incertitudes de ce loisir.

Et bien entendu après tant d’efforts le réconfort

 

 

 

 

20 Mai: Fête des cloches à Cheylade

Les bénévoles de l’AAPPMA ont organisé dans le cadre de cette fête une pêche à la truite au grelot qui a connu un vrai succès auprès de nombreux jeunes

This slideshow requires JavaScript.

13 Juin: Journée handipêche à majonenc

Une journée mémorable aussi bien pour les jeunes, qui ont cotoyé les résidents et leur handicap de l’EPHAD et de la sclérose en plaque de Riom, que pour ces résidents qui n’avaient plus pratiqué leur loisir depuis bien longtemps. Merci également aux encadrants de ce deux structures avec qui tous les bénévoles de l’AAPPMA ont pu échanger tout au long de cette matinée et autour d’un piquenique convivial.

Ces 7 jeunes de l’APN étaient chargés d’accueillir  les résidents et de les encadrer lors de cette partie de pêche (mettre les esches sur l’hameçon, tenir les cannes pour certains…), cette tâche a été réalisée avec beaucoup de sérieux et de patience. Nous tenons à les féliciter pour leur implication à la totale réussite de cette matinée

 

 

Arrivée et installation des résidents

 

 La pêche

La récompense

La joie de ce résident lorsque ce jeune lui présente sa prise

 

 

 

 

 

Les participants

La photo souvenir de cette journée avec les jeunes de l’APN, les résidents des maisons médicales, notre Président sans oublie notre très futur centenaire Arthur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

27 Juin: Découverte du saumon à Chanteuges

Comme chaque année la programmation de la sortie annuelle de l’APN a permis à 17 jeunes de se familiariser avec le saumon (poisson que l’on croise fréquemment dans nos rivières du Pays Gentiane et totalement absent de toute promotion touristique…!!!) Trêve de plaisanterie, la mission du Conservatoire National de Chanteuges en Haute Loire a pour mission de repeupler l’Allier et quelques rivières se jetant dans ce cours d’eau. Cette mission passe obligatoirement par la sensibilisation du public et des jeunes pêcheurs.

Les intervenants ont fait un historique de ce poisson, la méthode de capture du poisson sauvage, la ponte, l’élevage et les lâchers des alevins qui remonteront dans leur rivière d’origine.

Que ce soit par les jeunes ou par les bénévoles accompagnant, cette visite a suscité beaucoup d’attention et de nombreuses questions.

Invités par l’AAPPMA de Brioude le groupe après le déjeuner ont pu s’adonner à leur passion favorite à l’étang Robert vers Brioude. Une journée qui a été très appréciée de tous les participants.

Nous tenons à remercier toutes les personnes qui nous ont chaleureusement accueilli: les intervenants du Conservatoire et surtout le Président de l’AAPPMA de Brioude

 

 

21 Juillet: Fête de la gentiane pêche à la truite

Comme chaque année la traditionnelle pêche à la truite s’est déroulée place du monument et à connu un franc succès. La seule ombre au tableau c’est le refus de coopérer de la part des truites qui ont boudé les appâts proposés par les jeunes pêcheurs. Signalons que cette manisfestation s’est déroulée sous l’œil expert de notre garde

10 Août: pêche à l’écrevisse avec le centre de loisir

La sortie avec le centre de loisir de Riom a permis à 40 jeunes de 4 à 11 ans de se familiariser avec cette pêche ou pour certain de renouer avec cette pratique. Répartis en 6 groupes encadrés par les bénévoles de l’AAPPMA , 450 écrevisses ont succombé aux appâts dans les balances maniées d’une main experte par ces très jeunes recrues.

Si l’ensemble de ses enfants ont rapidement appris a prendre les écrevisses sans se faire pincer, ce n’était pas le cas de bons nombres d’encadrants du centre